Isolations et calorifugeages en liège bitume et calorifugeage contenant du bitume
Ebauche pour consultation publique.

Pour les isolations bitumineuses, il faut considérer les matériaux suivants :

  • Liège bitume: panneaux ou coques composées d'un mélange liège / bitume
  • Peinture/enduit bitume sur (ou sous) le calorifugeage.

Des informations détaillées concernant les peintures, étanchéités et colles à base de bitume sont disponibles ici. Données relatives aux  aux calorifugeages avec mortier se trouvent ici.

Utilisation normale

Type de matériau (degré d’agglomération): fortement aggloméré.

Aucun risque, même lorsque la couche bitumineuse est endommagée.

Déconstruction / transformation

Il n'existe pas suffisamment de données permettant d'évaluer le risque dans le cadre d'une transformation / démolition. En raison de la faible libération de fibres lors du traitement de la peinture/enduit bitume, on peut, par analogie, partir du principe que le traitement du liège bitume ne génèrent pas de grandes quantités de fibres d'amiante respirables.

Les isolations en liège bitume doivent faire l'objet de prélèvements d'échantillons, sauf en cas de faible quantité (moins d'1 m2).

Conformément à la fiche thématique 33074 de la Suva, les travaux peuvent être exécutés par un ouvrier instruit. Il faut fermer les accès aux locaux voisins pour éviter toute contamination et porter un masque FFP3 ainsi qu'une combinaison de protection. Le local doit être bien aérée. Cependant, il n'est pas nécessaire de le mettre en dépression.

Remarque: les matériaux contenant du goudron peuvent contenir une forte teneur en HAP. Il faut également en tenir compte lors de l’assainissement et l’élimination des matériaux.

D’une manière générale: possibilité d'élimination dans une UIOM avec déclaration conforme et en concertation avec l'UIOM concernée.

Remarque: cette filière d'élimination n'est toutefois pas conforme à la législation, aucun déchet amianté ne devant être éliminé en UIOM.

Remarque générale : Dans les cantons romands l'Aide à l’exécution intercantonale sur "l'Elimination des déchets contenant de l’amiante" (AERA, décembre 2016) s'applique. Pour les cantons alémaniques et le Tessin, il n'y a actuellement aucune directive comparable. L'OFEV est en train d'élaborer une aide à l'exécution à l'OLED sur l'élimination de déchets contenant de l’amiante. Dès que l'OFEV aura publié ce document, les informations correspondantes seront reprises dans la présente documentation.  En attendant, les indications de Polludoc se basent sur la pratique commune en Suisse alémanique (sans reprendre des spécificités cantonales). Pour la protection de la santé des travailleurs, il faut par ailleurs respecter les fiches techniques 33063 et 33064 de la Suva. Les autres données devront être utilisées avec précaution.

Le goudron et le bitume sont visuellement très similaires et ont été mis en œuvre dans le même but (le goudron autrefois, le bitume aujourd'hui). Les deux termes sont souvent utilisés comme synonymes. Le goudron est cependant très différent du bitume, tant en termes de fabrication que de composition chimique. Le bitume est obtenu à partir de pétrole, tandis que le goudron est issu de lignite et de houille. Contrairement au goudron, le bitume contient peu de HAP. Il n'a également pas «l'odeur» typique du goudron. Lors du traitement et de l'élimination de matériaux contenant du goudron, il faut par conséquent, en plus des risques liés à l'amiante, également veiller aux risques liés aux HAP (p. ex. libération suite à un effet de chaleur). La teneur en HAP doit ainsi être prise en compte lors de l'élimination.

Photos
Feedback / Corrections

Vous voyez ici des erreurs ou ambiguïtés ? Ou vous avez des photos que nous pourrions ajouter à notre collection? Merci de nous envoyer votre feedback.