Fibrociment / amiante-ciment
Etat de la technique

Une grande partie de l'amiante en Suisse a été utilisé sous forme de fibrociment (plaques ondulées, bardeaux/tuiles, conduites, panneaux, fontaines, etc.).

Les anciens éléments en fibrociment contiennent systématiquement de l'amiante. Selon les informations de la société Eternit, l'utilisation de matériaux non amiantés a débuté dès 1978. Toutefois, en 1984, la moitié des éléments produits par l'entreprise Eternit SA contenait encore de l'amiante. Dans certains cas particuliers (cf. ci-dessous), l'amiante a même été utilisé jusqu'en 1995. Par ailleurs, il est impossible d'exclure que, même après 1995, certains éléments en fibrociment amianté provenant d'anciens stocks n'aient été utilisés.

Produits en fibrociment ne contenant pas d’amiante selon les informations de la société Eternit:

  • depuis déc. 1980: bacs  à fleurs
  • depuis janv. 1982: sous-couverture GEA
  • depuis avril 1983: ardoises de façade
  • depuis août 1983: articles de jardinage fabriqués à la main
  • depuis déc. 1983: plaques ondulées de moyen format Structa
  • depuis mai 1984: conduits de ventilation
  • depuis nov. 1984: ardoises de toiture
  • depuis janv. 1987: supports de câbles
  • depuis déc. 1989: plaques de façade de grand format Pelicolor / Swisspearl
  • depuis mai 1990: plaques ondulées Ondapress et Ondacolor
  • depuis 1991: toutes les conduites de diamètre < à 150 mm
  • depuis 1995: toutes les conduites (y c. travaux publics)

Sans intervention

Type de matériau (degré d’agglomération du matériau): fortement aggloméré

En plein air : aucun risque pour la santé.

À l'intérieur, intact: aucun risque pour la santé.

À l'intérieur, endommagé: lorsque des éléments en fibrociment se trouvant à l'intérieur d'une pièce sont endommagés, des fibres d'amiante peuvent être libérées dans l'air, ce qui ne permet pas d'exclure un risque faible à modéré pour la santé. Il peut être nécessaire de prendre des mesures urgentes (nettoyage à l'aide d'un aspirateur muni d'un filtre H). Les matériaux peu endommagés peuvent temporairement être collés / recouverts et être éliminés dans un certain délai (en pratique, généralement dans un délai d'un an).

En cas de travaux

Risque modéré (zone orange) si les éléments peuvent être éliminés sans être sciés, fraisés, cassés ou percés.

Attention : Des chemins de câbles/canaux en fibrociment amianté peuvent contenir d’importantes quantités de poussière amianté provenant d’anciens travaux et qui peuvent être libérées pendant le démontage. 

Risque élevé (zone rouge) s'il est impossible de faire autrement que de scier, casser ou percer les éléments.

Les matériaux issus des périodes correspondantes peuvent généralement être considérés comme amiantés (cf. informations sur les dates de lancement des matériaux sans amiante publiées par la société Eternit).

Si le matériau a été utilisé sur une grande surface, il est utile de procéder à un échantillonnage, en particulier pour les éléments datant de la période transitoire (env. 1982 à 1995). Il faut toutefois veiller à respecter une certaine proportionnalité: en règle générale, il n'y a par exemple aucun intérêt financier à prélever un échantillon sur un tableau électrique en fibrociment (généralement considéré comme amianté). Par contre, dans le cas d'une toiture entière, les économies peuvent être significatives si l'analyse révèle qu'il n'y a pas d'amiante.

Il faut veiller à ce que les matériaux d'origine, et non les matériaux remplacés, soient prélevés.

Echantillonner

Étant donné que les matériaux en amiante-ciment sont généralement très homogènes, un seul prélèvement suffit, même en cas de grandes quantités. Il faut cependant veiller à effectuer le prélèvement sur le matériau d’origine et non pas sur d’éventuels matériaux de remplacement.

En plein air: mesures de protection selon la fiche thématique 33031 de la SUVA.

Dans des fosses (ou fouilles) : Mesures de protection selon fiche Suva 84060 par un ouvrier instruit.

À l'intérieur (conduites, canalisations, plaques, etc.):

  • Démontage sans détérioration: mesures selon la brochure 84053 de la Suva , ou par analogie à la fiche Suva 33031 (zone orange).
  • Retrait par action mécanique (sciage, fraisage, cassage, perçage etc.): procédure selon la directive CFST 6503, c’est-à-dire retrait sous confinement par une entreprise de désamiantage reconnue par la Suva. Exception: cassage d'éléments isolés, mesures selon la brochure 84053 de la Suva (zone orange).

Depuis 2016, la SUVA autorise sous certaines conditions la déconstruction de fibrociment avec une pelleteuse (publication 88288 de la Suva). Cette méthode nécessite toutefois également l'approbation des autorités cantonales ou communales. Les questions de protection du voisinage et de traitement des eaux utilisées pour la déconstruction ne sont notamment pour l'instant pas encore réglées.

L’expérience montre qu’une dépose d’éléments en amiante-ciment avec une pelleteuse n’est que rarement applicable (p.ex. dans le cas de grands bâtiments industriels ou en dehors de zones habitées).

Grands fragments et éléments entiers: décharge de type B selon la fiche thématique 33064 de la Suva. Code OMoD 17 06 98.

En raison de la présence de mousses ou lichens, la teneur en matière organique sur des plaques en amiante-ciment peut être élevée. Cependant, cela n’a pas de conséquence pour l’élimination (les déchets minéraux contenant de l’amiante fortement agglomérés sont sur la liste de l’OLED des matériaux qui peuvent être déposés en décharge de type B).

Poussières fines, poussières, petits fragments: décharge de type E selon la fiche thématique 33065 de la Suva. Code OMoD 17 06 05 S.

Les fiches thématiques précitées renvoient aux dispositions de chaque type de décharge concernant l'emballage des matériaux. Les prescriptions relatives à l'emballage / au transport varient en fonction des cantons et des décharges:

Remarque générale : Dans les cantons romands l'Aide à l’exécution intercantonale sur "l'Elimination des déchets contenant de l’amiante" (AERA, décembre 2016) s'applique. Pour les cantons alémaniques et le Tessin, il n'y a actuellement aucune directive similaire. L'OFEV est en train d'élaborer une aide à l'exécution de l'OLED sur l'élimination des déchets contenant de l’amiante (pas encore publiée). Dès que ces informations de l'OFEV seront disponibles, elles seront intégrées dans Polludoc. En attendant, les indications de Polludoc se basent sur la pratique commune en Suisse alémanique (pas de prise en compte des spécificités cantonales, sauf pour les cantons de Suisse romande). Pour la protection de la santé des travailleurs, il faut également respecter les fiches techniques 33063 et 33064 de la Suva. Par conséquent, les informations fournies dans la présente fiche doivent être utilisées avec prudence.

Tableaux électriques: souvent constitué de fibrociment. Sous le cadre en bois du tableau électrique se trouve souvent un panneau faiblement aggloméré en guise d’isolation contre le feu.

Dans ce cas, les travaux doivent être réalisés par une entreprise d'assainissement reconnue par la Suva conformément à la fiche thématique 33036 de la Suva pour un panneau de moins de 0,5 m2 et selon le chap. 7.4 de la directive CFST 6503 pour un panneau de taille supérieure à 0,5 m2.

En général de tels panneaux légers sont collés à l’intérieur des cadres en bois (c’est-à-dire à l’intérieur des tableaux). Dans ce cas, un assainissement sous confinement par une entreprise reconnue par la Suva est nécessaire.

Photos
1 avr 2020
Références Suva:

En plein air: 33031.

A l'intérieur: 84053

Déconstruction avec la pelleteuse: 88288

Elimination:

Eléments entiers: Décharge B, No OMoD: 17 06 98

Poussière: Décharge E, No OMoD: 17 06 05 [S]

Emballage: Voir avec canton. Exception: Suisse Romande

Feedback / Corrections

Vous voyez ici des erreurs ou ambiguïtés ? Ou vous avez des photos que nous pourrions ajouter à notre collection? Merci de nous envoyer votre feedback.