Hypalon / CSM
Ebauche pour consultation publique.

Le Hypalon (matériau synthétique appelé communément «polyéthylène chlorosulfoné», abrégé CSM) est utilisé en tant que revêtement de salles et de toits, mais également comme isolation de réservoirs d'eau. Auparavant, les feuilles d'Hypalon contenaient du carton d'amiante sur leur partie inférieure, semblable aux revêtements de sol en cushion vinyle. La production de telles feuilles d'étanchéité amiantées n'a duré que quelques années. Les feuilles d'Hypalon fabriquées avant et après ces années sont exemptes d'amiante. Le terme «Hypalon» a été conservé.

Utilisation normale

Type de matériau (degré d’agglomération du matériau): faiblement aggloméré.

Comme l'Hypalon n'a pas été employé à l'intérieur des bâtiments, les utilisateurs ne sont soumis à aucun danger.

Déconstruction / transformation

Des fibres peuvent être libérées en grande quantité lors de la transformation / démolition. Zone orange à rouge.

Le matériau doit faire l'objet de prélèvements d'échantillons.

Echantillonner

Quelques échantillons suffisent car il s'agit d'un matériau homogène. La partie comportant de l'amiante est également bien visible à l'œil nu. Il faut veiller à opérer des prélèvements sur toute la profondeur de la toiture, étant donné qu'il s'agit souvent d'applications en plusieurs couches. Voir également les indications concernant les étanchéités bitumineuses.

  • Démontage et démolition à l'air libre (humidification, sans confinement): zone orange: ouvriers instruits conformément à la brochure SUVA 84047.
  • Démolition dans des espaces intérieurs (p. ex. confinement sous tente): zone rouge: entreprise de désamiantage reconnue par la Suva.

Décharge de type E.

(Remarque: en raison de la teneur élevée en matières organiques des revêtements en plastique, l'élimination dans une décharge de type E n'est pas conforme à l'OLED.

Remarque générale : Dans les cantons romands l'Aide à l’exécution intercantonale sur "l'Elimination des déchets contenant de l’amiante" (AERA, décembre 2016) s'applique. Pour les cantons alémaniques et le Tessin, il n'y a actuellement aucune directive comparable. L'OFEV est en train d'élaborer une aide à l'exécution à l'OLED sur l'élimination de déchets contenant de l’amiante. Dès que l'OFEV aura publié ce document, les informations correspondantes seront reprises dans la présente documentation.  En attendant, les indications de Polludoc se basent sur la pratique commune en Suisse alémanique (sans reprendre des spécificités cantonales). Pour la protection de la santé des travailleurs, il faut par ailleurs respecter les fiches techniques 33063 et 33064 de la Suva. Les autres données devront être utilisées avec précaution.

Photos
Feedback / Corrections

Vous voyez ici des erreurs ou ambiguïtés ? Ou vous avez des photos que nous pourrions ajouter à notre collection? Merci de nous envoyer votre feedback.