Ascenseurs / monte-charges
Ebauche pour consultation publique.

Outre les garnitures de frein, les ascenseurs peuvent contenir de nombreux autres polluants tels que de l'amiante, des HAP ou des PCB:

Le DGUV (association faîtière des assurances-accidents allemandes) a élaboré un guide regroupant des données détaillées et des recommandations (encore au stade d'ébauche).

Sans intervention

Dépend des matériaux identifiés et de leur état.

En cas de travaux

Dépend des matériaux identifiés.

Lorsque la recherche de polluants est effectuée alors que l'appareil est en service, il est impossible d'analyser tous les éléments de l'ascenseur que l'on suspecte de contenir des substances dangereuses. Un relevé complet des polluants n'est généralement possible que lorsque l'ascenseur est entièrement démonté.

Par conséquent, les ascenseurs doivent faire l'objet d'une recherche aussi complète que possible. Dans le rapport d'analyse, il faut indiquer que celle-ci n'est pas complète et qu'il est possible de trouver d'autres polluants lors de la déconstruction.

Il s'agit notamment de rechercher ou de prélever les éléments suivants:

  • Revêtement de sol
  • Garnitures de frein
  • Éclairage et installations électriques dans l'ascenseur et dans le système de commande
  • Éventuelle isolation au plafond
Echantillonner

Attention: les prescriptions en matière de sécurité au travail concernant la manipulation d'installations électriques doivent être respectées! Ne toucher en aucun cas les installations électriques ou mécaniques tant que l'ascenseur n'a ni été mis hors tension, ni sécurisé.

Dépend des matériaux identifiés.

Dépend des matériaux identifiés.

Remarque générale : Dans les cantons romands l'Aide à l’exécution intercantonale sur "l'Elimination des déchets contenant de l’amiante" (AERA, décembre 2016) s'applique. Pour les cantons alémaniques et le Tessin, il n'y a actuellement aucune directive comparable. L'OFEV est en train d'élaborer une aide à l'exécution à l'OLED sur l'élimination de déchets contenant de l’amiante. Dès que l'OFEV aura publié ce document, les informations correspondantes seront reprises dans la présente documentation.  En attendant, les indications de Polludoc se basent sur la pratique commune en Suisse alémanique (sans reprendre des spécificités cantonales). Pour la protection de la santé des travailleurs, il faut par ailleurs respecter les fiches techniques 33063 et 33064 de la Suva. Les autres données devront être utilisées avec précaution.

Photos
Feedback / Corrections

Vous voyez ici des erreurs ou ambiguïtés ? Ou vous avez des photos que nous pourrions ajouter à notre collection? Merci de nous envoyer votre feedback.